Harry Potter 1 : à l'école des sorciers

Publié le par Sophie

Voilà quelqu'un qui n'avait absolument pas besoin que je parle de lui pour le faire connaître, dont ni mon avis ni celui de personne ne pourra changer sa renommée, mais tant pis, je vous en parlerai quand même !

Sur le forum Livraddict, Asuna est venu titiller la nostalgie de quelques lecteurs en proposant une lecture commune progressive sur Harry Potter. Le principe est simple, on lit un nombre de pages prédéfini pendant une semaine, on en parle la semaine suivante et on continue notre lecture, ainsi de suite... Ayant reçu le joli coffret de la série, publié chez Gallimard jeunesse, au Noël 2011, il était pour moi grand temps de ré-ouvrir ces livres qui m'ont suivi pendant mon adolescence.

Comme je profite de cette relecture pour aussi revoir les films, je vous ferais à chacune de mes chroniques un petit parallèle avec l'adaptation cinématographique.

 

Ce premier tome commence 11 ans avant l'histoire que l'on connaît, quand Dumbledore dépose Harry Potter, encore bébé, à la porte des Dursley qui en auront la charge suite au décès de ses parents, tués par Voldemort (oui, je prononce et écrit ce nom sans frissonner).

 

La peur d'un nom ne fait qu'accroître la peur de la chose elle-même.

Albus Dumbledore

 

Onze ans plus tard, Harry arrive tant bien que mal à Poudlard où il va découvrir le monde de la magie et des sorciers dont il ignore encore tout. Il va faire la connaissance de Ron et d'Hermione qui vont devenir ses deux meilleurs amis, de Neville, un petit garçon bien maladroit, de Drago Malefoy, qu'il détestera dès les premiers instants. Il rencontrera aussi le directeur de l'école, Dumbledore, la responsable de la maison Griffondor à laquelle il est affecté, McGonagall et l'inquiétant professeur Rogue qui lui est bien antipathique. N'oublions pas Hagrid, le garde-chasse qui deviendra un grand ami.

 

Le cœur de ce premier tome tournera autour d'une mystérieuse pierre cachée dans le château qui attire la convoitise de sorciers peu fréquentables. Entre examens et matchs de Quidditch, dont Harry a intégré une équipe, le trio enquêtera afin de déjouer les plans diaboliques qui se trament dans l'école.

 

harry potter 1

 

Le livre...

 

Cette première aventure d'Harry Potter, et aussi la plus courte, est sans aucun doute un tome d'introduction. J. K. Rowling consacre plus d'un tiers du livre à la présentation de ce monde. Heureusement, elle le fait bien puisque Harry est aussi ignorant que nous sur les sorciers. C'est donc à travers son regard que l'on découvre le vocabulaire spécifique, les coutumes, les lieux importants et tout ce qui fait le quotidien des sorciers. Et c'est selon moi, là que commence le talent de cette auteure. En 120 pages, elle nous présente le monde qu'elle a créé sans nous étourdir de descriptions à rallonge, de définitions ou d'explications inutiles mais malgré tout, en nous plongeant dans un monde qu'on ne peine pas à visualiser. De la même façon, les personnages sont assez peu décrits physiquement. Mais dans leurs actes et leurs paroles, on les imagine tout de suite très bien : leur caractère transparaît aussitôt.

 

Si je dois retenir un point négatif, ce serait celui de l'organisation temporelle de l'histoire. Le premier tiers du livre, voire une petite première moitié) se passe en quelques jours (un mois en fait mais dont une grosse partie n'apparaît pas). Alors que le reste raconte quasiment l'intégralité de l'année scolaire ! Ça ne choque pas vraiment à la lecture mais ça a retenu mon attention. Je ne dis pas que le début aurait pu être tronqué mais par contre, la suite aurait mérité d'être un peu plus développée.

 

Le film...

 

L'adaptation est plutôt réussie d'un point de vue "univers". On retrouve l'ambiance que J. K. Rowling avait si bien dépeint dans son texte. Les décors, les personnages et les effets spéciaux sont merveilleusement réussis, il y a eu un vrai travail et de vrais moyens mis à disposition de cela.

 

Sur le scénario, ça se gâte un peu. On peut comprendre que des scènes est été supprimées pour des besoins de timing mais il y a un personnage du roman qui a été trop largement mis à l'écart : Neville Londubat. Il a une place de personnage secondaire dans le roman alors qu'il est relégué à un personnage tertiaire dans le film au point d'être remplacé par un autre dans un passage très important de l'histoire ! C'est mon plus gros regret sur ce film que la place de Neville ne soit pas plus reconnue.

 

En conclusion...

 

Un premier tome qui aurait mérité 100 pages supplémentaires pour être plus équilibré dans sa construction, mais déjà on reconnaît les prémices du grand talent de J. K. Rowling pour raconter des histoires qui font rêver.

 

Retrouvez l'avis de Kik, Jess, Asuna, Liyah et Mélisende.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

LQE1a comme association 1A la croisée des mondes 1

Commenter cet article

Nos amis les mots 15/02/2014 12:47

Par rapport a Neville dans le film tu as tout à fait raison. C'est dommage.

Nos amis les mots 15/02/2014 12:45

C'est vrai que ce tome est assez court. Mais l'histoire en elle même est génial.

bouma 22/01/2013 15:05

toujours intéressant de faire une relecture de la série Harry. j'attends tes billets sur les autres tomes pour voir si nous serons encore d'accord (car là je suis entièrement d'accord avec toi
notamment sur l'absence de Londubat dans le film :-( )

Sophie 22/01/2013 16:15



Je vais commencer le tome 2 ce soir...



Hilde 22/01/2013 14:43

Je ne connaissais pas le concept des lectures communes progressives mais ça doit être sympa. Quant à Harry Potter, ça reste un excellent souvenir de lecture. :)

Sophie 22/01/2013 16:12



Je ne sais pas si ça se fait très souvent, j'avais jamais vu non plus mais c'est sympa parce que bon, Harry Potter, on connaît donc c'est plus intéressant de revenir sur des petites parties des
livres que sur un livre en entier.