La drôle de vie de Bibow Bradley

Publié le par Sophie

En 1964, Bibow Bradley est un jeune homme recruté pour partir en guerre au Vietnam. Comme son père en Corée ou son grand-père en Normandie, il devrait revenir avec une jambe, un œil ou tout autre membre en moins. Mais c'est sans compter sur son étrange don : Bibow n'a peur de rien.

Quand les autorités le comprennent, il devient très utile à la CIA pour mener diverses actions secrètes chez les communistes, les hippies...

 

la-drole-de-vie-de-bibow-bradley.gif

 

Mes dernières lectures d'Axl Cendres m'avaient beaucoup plu alors je n'en attendais pas moins de ce nouveau roman publié dans la collection Exprim' chez Sarbacane. Malheureusement, j'ai été un peu déçue de ce livre.

 

Ce roman explore la vie américaine des années 1960, les conditions des soldats pendant la guerre du Vietnam et les éventuels missions cachées de la CIA. Un programme intéressant mais trop survolé à mon goût dans ces quelques 200 pages.

Je n'ai pas réussi à m'impliquer vraiment dans cette histoire. Le personnage de Bibow n'est pas le genre à qui ont peu vraiment s'identifier et j'ai commencé à l'apprécier uniquement à la fin quand on ressent plus son humanité.

 

Il faut quand même reconnaître à l'auteure son agréable style d'écriture car si je ne me suis pas plongée dans le récit, j'ai tout de même lu ce livre rapidement et assez facilement.

 

Voilà un bilan mitigé pour une histoire à fort potentiel qui se lit très bien mais qui reste trop en surface. Dommage !

 

Retrouvez l'avis de Stellabloggeuse, elle aussi partagée sur cette lecture.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

mes idées folleséchecs et butbe safe

Commenter cet article

Elle-Lit 23/10/2012 15:58

J'ai quant à moi beaucoup aimé ce roman. J'ai beaucoup rigolé et j'ai adoré le style de l'auteure. Il fait partie de mes derniers coups de cœur. Mais c'est vrai que je ne me suis pas posé la
question de l'identification au héros. J'ai lu le livre d'Axl Cendres comme une fable ou un conte satirique.
C'est intéressant d'avoir ton avis plus mitigé.
:-)

Sophie 23/10/2012 21:06



En fait c'est ça, faut prendre ce roman comme une fable. Je pense que du coup ça passe mieux puisque le héros n'a pas à être attachant et ça explique que ce ne soit pas plus développé.