Metal mélodie

Publié le par Sophie

En rentrant chez elle après les cours, Luce trouve une lettre de sa mère. Celle-ci lui annonce qu'elle est partie quatre mois pour un reportage en Australie. Passez la surprise de ce départ imprévu et sans au-revoir, Luce finit par apprécier l'idée d'être enfin indépendante. Elle commence par organiser une fête avec ses amis gothiques où elle va faire la connaissance d'une SDF prénommée Moony et de son premier amour.

Mais le temps passe et les nouvelles de sa mère se font rares. Quand elle réalise qu'une des lettres ne vient pas d'Australie, elle commence à mener l'enquête. La voilà entraînée dans le passé d'une mère qu'elle redécouvrira...

 

metal-melodie.gif

 

Il semblerait que la relation parents/enfants soit d'actualité dans le Prix Ados 35 et le prix des incorruptibles puisque c'est le deuxième livre que je lis sur ce sujet.

 

Si une mère qui laisse sa fille de 16 ans seule sans prévenir peut sembler une situation improbable, le récit est, lui, bien mené par l'auteur, Maryvonne Rippert, et ça rattrape ! Tout ce qui semble exagéré à un moment trouve son sens plus tard.

 

J'espère que vous êtes bien accroché parce que Luce va en vivre de toutes les couleurs et on va le vivre pleinement aussi. On pourrait diviser ce roman en deux parties. Dans la première, c'est la recherche de la mère, Inès, et la découverte de son passé. Dans la seconde, c'est l'accomplissement de Luce qui puisera sa force dans ces épreuves pour se construire.

 

Je me suis laissée transporter avec Luce pendant ces 200 pages où le lecteur n'a pas le temps de souffler deux minutes. Les évènements succèdent aux révélations et je me suis prise au jeu sans répit et avec plaisir. Que le narrateur soit extérieur ne met pas de distance particulière et n'atténue pas l'identification au personnage principal. La difficulté de la situation entraîne beaucoup de sentiments que l'on partage avec Luce. 

 

Vous l'aurez compris, j'ai aimé et je vous conseille ce roman des éditions Milan.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

blogles haut conteursla ballade de sean hopper

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

judith 21/11/2011 12:16

Moi aussi j'ai adoré! Ce qui m'a le plus fasciné c'est la justese des émotions et des expériences de cette ado ( je me suis complètement identifiée ) et l'évocation tout aussi juste de Grenade que
j'ai retrouvé avec bonheur à travers ces pages... et une fin à couper le souffle!

Nahe 05/11/2011 10:47


Tentant, ce billet : je le note ! Toujours à la recherche d'idées de lecture pour mes ados ;)


Sophie 05/11/2011 12:23



Ce qui est bien, c'est que ça plait aussi aux plus grands...