Mon ballon

Publié le par Sophie

Le Petit Chaperon Rouge vient de recevoir un ballon de sa maman. Elle part le montrer à sa grand-mère. En traversant la forêt sur l'air de "Promenons-nous dans les bois", la petite fille rencontre beaucoup d'animaux, tous inoffensifs... ou presque !

 

mon-ballon.gif

 

J'ai eu un coup de cœur pour cet album de Mario Ramos, publié chez Pastel-L'école des loisirs. Déjà j'ai apprécié de retrouver cette comptine qui a marqué mon enfance. Le Petit Chaperon Rouge l'interrompt à chacune de ses rencontres avec de drôles d'animaux : un lion en plein footing, un éléphant à la recherche d'un bouquet pour sa... souris (!), une girafe incognito... La comptine est donc révélée phrase après phrase au fil de l'histoire.

Comme vous l'aurez remarquer dans mes quelques exemples, l'humour règne dans les interventions des animaux. La petite fille est elle-aussi bien amusante avec ses questionnements quand elle les croise ! En apercevant les animaux, elle en vient à se demander s'il s'agit tantôt d'une armoire à glace, de la tour Eiffel, d'un vaisseau spatial ! Quelle imagination !

Le final est tout aussi drôle puisque le Petit Chaperon Rouge, pas le moins du monde apeuré par la situation, rappelle à quel point un enfant peut avoir un sens des priorités particulier !

 

Les illustrations, c'est de Mario Ramos : simple, concis, peint de façon à ce que l'on voit les coup de pinceau.  Ici, en plus, on joue avec l'imagination du lecteur. Les scènes sont coupées, on ne voir jamais le sol, et quasiment pas le Petit Chaperon Rouge, juste ce ballon qui nous fait voler, quelques arbres et cet oiseau curieux. On alterne ainsi entre les rencontres puis ce ballon qui semble se balader seul.

 

Une adaptation, très adaptée, du Petit Chaperon Rouge, que je ne suis pas prête d'oublier.

 

Retrouvez l'avis de Kik.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Quand j'étais petitla peur du monstreou est maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lania 07/07/2013 13:29

Bonjour, je suis conteuse, et vous donnez envie de lire ce livre que je n'avais pas remarqué, mais que je conseillerai à l'école où je lis, pour le plaisir de lire et l'association Lire et Faire Lire. Je m'amuse moi-même à l'oral à jouer avec les anciens textes. J'aime l'éphémère, l'instant, le moment, accrochée depuis longtemps que je suis, à cette phrase jamais oubliée "Nous n'aurons plus jamais notre âme de ce soir"Auteur : Anna de Noailles.

Sophie 07/07/2013 15:26

Merci de votre passage. J'espère vous donner régulièrement envie de lire les livres que je chronique.

Mamashiva 10/01/2013 10:23

Il évoque aussi très librement le petit chaperon rouge dans le code de la route et c'est toujours aussi drôle et personnel. Mario Ramos we miss you...

Sophie 10/01/2013 13:53



J'avais repéré ce livre là aussi. Il faudra que je l'emprunte à la bib.