Quand j'étais petit

Publié le par Judith

Quand j'étais petit, de Mario Ramos, éd. L'école des Loisirs.

 

Quand-j-etais-petit.gif

 

Cet album de Mario Ramos est, je trouve, un condensé de son talent. Avec des images colorées aux traits simples, il nous livre une vraie réflexion sur les rêves d'enfant, les adultes que nous devenons... C'est à la fois tendre et mélancolique, amer et poétique.

 

Chaque double page raconte une histoire. Pas besoin de mot, les illustrations parlent d'elles-même : on y voit un singe fatigué en costume cravate, et derrière le rabat l'enfant joueur et acrobate qu'il a été, un lion vivant dans la rue et l'enfant qui se croyait roi de la jungle. On est frappé par ces destins parfois drôles, souvent tristes.

L'auteur n'hésite pas à être franc, authentique, parce qu'il pense que les enfants sont assez intelligents pour comprendre. C'est une qualité que j'aime vraiment dans ses albums. L'enfant voit à travers ces pages que l'on ne devient pas forcément ce que l'on veut, que derrière les adultes qu'il connaît il y a un passé, un enfant qui était sûrement différent...

 

Bref, on est tour à tour amusé, interloqué, titillé, et en tout cas, ce livre nous fait réfléchir. Est-ce que moi aussi je suis devenue aussi maussade en grandissant ou ai-je réussi à garder un peu de fantaisie ? Qu'est devenue cette enfant gaie et curieuse ?

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

je vais l'ouvrir tout seul le livre des moi moi, si j'étais grand

Commenter cet article