La geste d'Alban 1 : l'enfant monstre

Publié le par Sophie

Nous sommes au Moyen-Âge dans un fief de la France de l'époque. Le seigneur de ces lieux a deux fils : Alban et Enric d'un remariage suite au décès de sa première femme. Alban est difforme, il a été touché par la Brèche du Diable alors que sa mère le portait. Pour épargner les gens, il se masque le visage et accepte tant bien que mal les moqueries.

 

Le jour où il part chasser une Malebeste, un monstre du Diable comme lui, avec son père, son destin prend une direction toute autre...

 

la geste d'alban 1

 

Voilà le genre de lecture que je n'aurais pas forcément fait sans un partenariat, je remercie donc les éditions Nouvel Angle pour cette découverte plaisante. Quand j'ai reçu le livre, ma première impression a été très bonne puisque j'adore la couverture. Elle est recouverte d'une matière qui imite un peu le cuir avec plein de dessin gravés dedans. C'est vraiment très agréable !

 

Jean-Luc Marcastel propose ici un roman historique et fantastique en même temps. Si je ne connais cette époque que par mes vagues connaissances de la légende arthurienne, je ne me suis pas, pour autant, perdue dans les décors ou le langage. L'auteur utilise en partie un vocabulaire extrait de l'ancien français mais il le fait par petites touches de manière à ne pas noyer le lecteur. Si besoin, un petit glossaire vient définir les termes qui peuvent être compliqués.

 

Ce premier tome de 400 pages se déroule sur quelques jours seulement. Le contexte, les personnages, les actions sont donc détaillés avec talent et c'est appréciable de lire cette belle écriture. Le récit est dit, écrit, par un conteur qui s'adresse à quelques reprises à son auditoire, en fait le lecteur. On suit donc le personnage d'Alban à la troisième personne.

 

Cet enfant difforme nous est dès l'introduction présenté comme un héros. On comprend rapidement qu'il va être amené à accomplir de grandes choses mais pourtant le début de sa vie s'annonce plus que difficile. Ce premier livre nous présente donc ce personnage renié par les siens qui va prendre sa vie en main envers et contre tout. Les obstacles ne manqueront pas mais grâce à eux, Alban deviendra l'homme qu'il doit être.

 

Je ne me suis pas attachée au personnage rapidement mais ça a finit par se faire et j'ai maintenant envie de poursuivre la lecture de ses aventures. C'est une histoire très aboutie où l'auteur a su trouver le juste milieu pour faire découvrir cet univers avec ses particularités sans perdre le lecteur dans des détails "techniques" de l'époque.

 

Je vous invite donc à découvrir Jean-Luc Marcastel et ces romans du Moyen-Âge au style très agréable.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

les haut conteursApocalypsiscoeur de jade 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 05/12/2011 08:52

J'aime bien le Moyen-Age mais c'est (encore !) une série et du coup, j'hésite ! Si c'est une trilogie, ça peut passer mais au-dessus de 3 ou 4 tomes, je boycotte ;)

Sophie 05/12/2011 09:02



Je ne peux pas te renseigner sur le nombre de tomes prévus. Je te comprends, j'ai du mal aussi avec les sagas. Rares sont les séries que j'attends vraiment. Et puis j'aime le condensé de
sensations que l'on a avec un bon roman seul.