Les belles vies

Publié le par Sophie

Les belles vies

Benoît Minville

Sarbacane, 2016

 

Vasco et Djib sont amis depuis toujours mais les voilà pris dans une énième bêtise. Leurs parents décident donc de leur faire passer l'été dans une famille d'accueil de la DDASS. Au programme, la rénovation d'une grange dans un village situé en pleine campagne. Dans les faits, c'est bien plus qu'un été à travailler qui attend les deux amis.

 

 

Concrètement ce livre, c'est une petite merveille. On plonge dans un univers campagnard bien dépeint et réaliste avec des personnages exquis. Commençons par le couple de la famille d'accueil, ils se font appeler Tonton et Tata et on comprend bien vite tout l'amour et la générosité qu'ils ont à offrir à ces enfants en difficulté. Très vite, on voit que l'apprentissage à la dure prévu pour les deux ados se fera plutôt au profit d'un apprentissage de la vie plus émotionnel.

Les étés, ce sont souvent ces périodes où l'on change beaucoup, où on grandit. C'est cela que vont vivre Vasco et Djib mais aussi les autres jeunes de la famille d'accueil. C'est retransmis avec beaucoup d'émotion et on s'attache à ce petit groupe très rapidement.

 

Premiers amours, découverte de soi, vie en collectivité, changement de cadre... Tout cela parsème cet été qui sera un pas important de ces jeunes vers l'âge adulte.

 

Retrouvez les avis de Alice et Solectrice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article