Le jour où je suis devenu un dinosaure

Publié le par Sophie

Le jour où je suis devenu un dinosaure

Antoine Guilloppé

Gautier Languereau, 2016

 

Un petit tyrannosaure sort de son œuf et se retrouve livré à lui-même. Croisant des créatures aussi immenses qu'effrayantes, il s'empresse de partir à la recherche de sa maman. Mais le monde qui l'entoure n'est pas sans danger !

 

 

J'adore les albums d'Antoine Guilloppé dans lesquels il réalise des illustrations en découpes laser, presque de la dentelle. J'avoue je suis un peu moins adepte du type d'illustrations de cet album tout en noir et blanc (ou presque parce qu'il y a un peu de vert et de rouge). Ici, les dinosaures sont dessinés à la pointe fine ce qui donne des traits très fins représentant bien les détails de leur corps mais rendant l'ensemble un peu sombre. Je reconnais quand même le talent qui consiste à différencier deux textures de dessins superposées mais tout en noir. Un bon point aussi pour le réalisme et les détails de la musculature impressionnante de certains animaux ! Et pour la couverture qui est très... captivante !

Mais si je vous parle de cet album, c'est parce que j'ai beaucoup aimé le parti pris de l'histoire. Le personnage est un bébé tyrannosaure et on s'y attache. Alors que cette espèce a plutôt le rôle du méchant dans les histoires, ici on l'apprécie, même quand il s'agit de la maman furax qui défend son petit ! Quelle idée de lui chercher des noises !

 

C'était assez osé de donner cette place de héros à cette espèce surtout avec autant de réalisme dans les illustrations. En même temps, on représente bien ici la relation parent/enfant et c'est ce qui fait de cette histoire un récit parlant pour les enfants et pas si effrayant qu'on pourrait le penser.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 27/10/2016 20:33

J'adore les albums de Guillopé, pas seulement ceux découpés au laser, mais également "Tout d'un loup" (magnifique !) ou encore "l'heure rouge'...