Gronouyot

Publié le par Sophie

Gronouyot

Stéphane Servant et Simone Rea

Didier jeunesse, 2017

 

Gronouyot était bien étrange pour un lapin : pas de grandes oreilles, pas de petite queue ronde et une grande bouche au milieu d'une drôle de tête ! Le premier et seul mot jamais sorti de sa bouche fût "Gronouyot" ce qui devint son nom...

 

 

Avec cette histoire, Stéphane Servant évoque avec sensibilité le thème de la différence et du handicap. Gronouyot est un enfant que l'on regarde et que l'on moque car il n'est pas comme les autres. Un jour, cela va l'affecter et l'attrister et c'est auprès de la nature qu'il trouvera du réconfort et la force d'affronter le monde qui l'entoure en s'acceptant lui-même.

J'ai aimé cette vision car le changement vient du personnage. C'est d'abord à lui d'être ce qu'il est pour que le regard des autres changent. J'ai trouvé ce message très positif.

Côté illustration, je n'ai pas vraiment accroché au style. Déjà la couverture ne m'a pas emballée et si l'intérieur est un peu mieux, ce n'est pas forcément mon genre, sauf pour Gronouyot. Il y a bien sûr un vrai travail esthétique qui va au-delà des goûts de chacun et qui est bien mis en valeur par la qualité du papier.

 

Si esthétiquement je ne suis pas conquise, l'ensemble est tout de même très réussi et délivre un beau message de confiance en soi.

 

 

Retrouvez les avis de Chlop et Pépita.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article