Swinging Christmas

Publié le par Sophie

J'aurais pu vous parler de ce livre à Noël, j'ai choisi de vous en parler aujourd'hui, pour la fête de la musique. Pourquoi ? Parce que c'est un livre qui montre à la fois la force de la musique mais aussi celle de la lecture.

 

Quand la maman de Robin lui demande de porter des provisions au vieil ermite du village, il ne s'attend pas à la rencontre qu'il va faire. Effrayé par le vieil homme, c'est avec prudence qu'il se rapproche de son manoir. Là-bas, il découvre un homme solitaire passionné de jazz et de lecture....

 

swinging-christmas.gif

 

Avant toute chose, il faut dire que ce livre, au grand format carré d'une trentaine de centimètres, est un magnifique objet. Mais si je l'ai ouvert c'est aussi parce que j'étais sûre d'y trouver de belles illustrations. Benjamin Lacombe est celui qui met en images cette belle histoire. Ces grandes peintures en pleine page nous plongent dans cet univers, mélange de musique et de livre. Les couleurs sont superbes, les formes sont douces et fines, c'est du Benjamin Lacombe comme je l'aime !

 

Le texte est adapté par Benjamin Lacombe, là encore, d'après une nouvelle de la chanteuse Olivia Ruiz. On est dans une ambiance de conte avec un début qui n'est pas sans rappeler l'un des plus connu. Même si l'histoire se passe aux alentours de Noël, c'est un élément qui n'est pas si important puisque rapidement on plonge dans l'univers du vieil homme. Le texte est très beau et en même temps abordable pour les plus jeunes.

Quelques passages ont particulièrement retenu mon attention, je vous les fais donc partager...

 

Pour lire, mon grand, il faut être détendu. Laisse les mots venir à toi sans les juger ; laisse-toi envahir sans crainte, comme tu as l'air de le faire si bien avec la musique. Écoute, là, la trompette aussi nous raconte une histoire.

Tu ne connais rien de cette musique, mais tu la reçois, avec émotion. C'est l'essentiel.

Ces lettres, ces mots sont aussi une musique. Si tu les lis lentement, et que tu trouves le bon tempo, c'est gagné. C'est elle qui m'a appris ça, ajouta-t-il en pointant du doigt une des photos au mur

 

La lecture doit rester un plaisir, ta récréation, ton secret.

 

Pour accompagner ce livre, il fallait forcément un peu de musique. Olivia Ruiz & The Red Star Orchestra ont prêté leur voix et leurs instruments pour un CD de cinq belles chansons à écouter en lisant.

 

Encore une fois, et en total manque d'objectivité, je suis éblouie par le travail de Benjamin Lacombe et je ne peux que vous conseiller cet album publié chez Albin Michel jeunesse.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

il était une foisles amants papillonsla mélodie des tuyaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article